Comment Google My Business a révolutionné la manière dont les internautes lisent les pages Web ? - Partoo

Pour optimiser sa stratégie digitale, quoi de mieux que de commencer par regarder comment les internautes lisent une page Web ? 

D’après les récentes études réalisées par Nielsen sur le suivi du regard des internautes, les comportements de balayage des informations sont similaires d’un individu à un autre. Aujourd’hui les gens ont pour habitude de “scanner” ce qu’ils voient sur internet plutôt que de lire mot pour mot. Un phénomène qui implique plus de créativité de la part des designers  de pages Webs et qui a été nettement anticipé par Google.

Pour les annonceurs et les experts SEO, c’est encore une raison de plus pour se focaliser sur les Rich Snipets et notamment sur Google My Business !

Tout d’abord qu’est ce que le “Eye tracking” ?

Pour analyser la façon dont les internautes regardent une page web la méthode “eye tracking” a été mise en place. Cette méthode trace le regard d’un utilisateurs lorsqu’il est sur une interface. Elle permet d’évaluer la conception visuelle mais aussi d’étudier ce que les gens lisent et ne lisent pas sur une page.

Les études qui en découlent permettent d’analyser le comportement visuel des utilisateurs par le biais de “cartes du regard” (Eyemap). Par exemple des « cartes thermiques » qui mesurent le temps qu’un utilisateur reste fixé sur des points spécifique de la page.

Les modèles d’observation :

1. Le modèle linéaire

Sur des pages divisées en cellules, chacune avec un contenu distinct, les études démontrent que les regards commencent avec la cellule supérieure gauche, puis la suivante à droite jusqu’à la fin de la rangée, pour descendre à la rangée suivante, se déplacent ensuite vers la gauche jusqu’à la fin de la rangée, descendent à la rangée suivante, et ainsi de suite (ce modèle peut être comparé à celui d’une tondeuse à gazon qui balaie méthodiquement un champ d’herbe dans un mouvement de va-et-vient.) 

Les flèches indiquent comment les yeux se déplacent. Dans ce cas, le regard se déplace sur une rangée dans un tableau de gauche à droite puis descend vers la rangée suivante et se déplace vers la gauche. Ce modèle est appelé le modèle linéaire.

modèle linéaire - mode de lecture des pages web

2. Le modèle flipper

Mais l’augmentation des fonctionnalités, notamment proposées par Google, ont entraîné le développement d’un nouveau modèle: le flipper. Ce modèle, illustre le regard d’un internaute qui passe d’un résultat à un autre, sans passer par un parcours linéaire.

Ce modèle s’appelle le modèle “flipper” car il est caractérisé par des effets “rebondissants” entre la barre latérale droite et la colonne centrale des résultats.

mode de lecture des pages web : schéma du modèle flipper

Le modèle flipper est apparu sous l’influence des Rich Snipets (dont Google My Business) sur le déplacement du regard de l’internaute, nettement attiré par le côté latérale droit de la page de recherche.

Google My Business: une révolution pour les moteurs de recherche

Les nouvelles fonctionnalités proposés par Google ces dernières années ont considérablement impacté le comportement des utilisateurs lorsqu’ils se rendent sur une page de recherche. En effet, Google utilise un panel de fonctionnalités variés pour : attirer davantage l’attention de ses utilisateurs, modifier les résultats de recherche (en proposant plusieurs alternatives à une recherche présentées sous différentes formes sans que l’utilisateur ne quitte la page) ou pour fournir des réponses rapides – ce qui induit une augmentation forte des no-click search (voir notre article sur le sujet).

schéma des vues sur une page web

Le temps que chaque utilisateur consacre à traiter une information en ligne dépend de quatre facteurs: son niveau de motivation, le type de tâche qu’il doit traiter, son niveau de concentration et ses caractéristiques personnelles.

Aujourd’hui, il faut partir du constat que les internautes ne lisent plus l’intégralité des pages web et plus de façon linéaire. En effet, ils se contentent du “minimum” et lisent uniquement les informations dont ils ont besoin au moment présent. Un constat nettement anticipé par Google qui apporte aujourd’hui des réponses aux questions de ses internautes, avant même qu’ils ne se les posent.  

Pour ne pas perdre l’attention des internautes qui se rendent sur votre site, voici ce que vous nous vous recommandons:

  • Utiliser des titres et des sous-titres clairs pour séparer votre contenu visiblement
  • Placer vos informations principales en tête de page, afin que les internautes voient votre message rapidement une fois sur votre page
  • Utiliser des techniques visuelles (listes de puces, texte en gras, couleurs flash etc.) pour attirer l’attention à un endroit spécifique
  • Avoir un discours simple et structuré, pour ne pas risquer de perdre son audience (ou plutôt l’attention des internautes )

En particulier en référencement local nous vous conseillons de faire attention aux photos en couverture de vos fiches, ajouter des calls to action via des urls secondaires, renseigner vos attributs, piloter votre note moyenne ou encore faire des Google Posts pour attirer le regard des internautes sur des actualités ou des promotions.

 

 

 

 

« Allez vous faire voir … sur Internet ! »

Prochains articles