Google My Business change de nom et devient "Fiche d'établissement Google"

Google vient d’annoncer un rebranding de son outil Google My Business qui devient tout simplement « Fiche d’établissement » ou « Google Business Profile », terme qui sera sans doute davantage utilisé dans le milieu des agences web.

Fiche d’établissement : un terme générique pour un outil devenu universel

Créé 2014, l’objectif de Google My Business était alors de convaincre un maximum d’établissements de récupérer et de compléter leur fiche afin d’être trouvés et choisis sur internet.

Depuis 2019, Google My Business s’est imposé comme l’outil de référence pour permettre aux commerces physiques d’exister sur internet et a ainsi atteint son objectif premier.

La stratégie du moteur de recherche a donc évolué : maintenant que les commerces étaient là, il fallait leur permettre d’indiquer un maximum de données afin que les internautes trouvent, depuis la page des résultats, toutes les informations dont ils ont besoin pour choisir un établissement.

Une nouvelle fois, objectif atteint pour Google, puisqu’en 2020, 65% des recherches faites sur Google étaient des « No-clic Searches ». C’est-à-dire des recherches qui ne génèrent pas de clic ailleurs que sur les outils Google (comme Google My Business par exemple) et pour lesquelles l’internaute s’arrête donc à la page des résultats de recherche !

Aujourd’hui, un commerçant ne peut donc plus se passer d’une fiche d’établissement présente dans les résultats de recherche Google et Maps. Et les chiffres sont sans appel, puisqu’une fiche d’établissement sur Google, génère désormais 28 fois plus de contacts qu’un site internet !

Ce changement de nom est donc un renouveau pour Google, et l’illustration de l’importance des fiches d’établissements qui sont en passe de remplacer les sites internet des commerces indépendants et réseaux physiques.

Fiche d’établissement : un nom plus pertinent et plus local

Google My Business était une marque qui ne reflétait pas exactement l’utilité de cet outil. Chez Partoo, il n’était d’ailleurs pas rare de recevoir des demandes de souscription de la part de e-commerçants sans présence physique qui ne comprenaient pas qu’il s’agissait d’un outil local.

Le nom « fiche d’établissement » est donc beaucoup plus représentatif de l’intérêt et de la cible de l’outil. On ne parle plus de « My Business » mais de « Fiche d’établissement » ou de « Business profile », littéralement la carte de visite en ligne de l’établissement.

Aussi, vous l’aurez remarqué, le nom de l’outil est désormais en français et sera traduit pour tous les pays du monde. L’objectif de Google est donc permettre aux commerçants indépendants de comprendre en un coup d’oeil l’intérêt et l’utilité de cet outil.


Si vous avez des questions, ou que vous avez besoin d’accompagnement dans la gestion de votre visibilité en ligne, n’hésitez pas à nous contacter par mail sur contact@partoo.fr.

Prochains articles