Google Shopping & Google My Business : le grand rapprochement ?

2 annonces faites par Google qui changent la donne

Suite à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, les recherches Google incluant les mots « retrait » et « en stock » ont augmenté de plus de 70% au cours des derniers mois. Après avoir lancé de nombreuses fonctionnalités comme de nouveaux attributs sur Google My Business, Google a récemment annoncé un changement qui révolutionnera selon Partoo le petit monde du référencement local.

Dans un communiqué du 17 juin 2020, Google a ainsi annoncé un rapprochement fort entre Google Shopping et Google My Business. L’onglet Shopping affichera dorénavant des informations locales utiles aux utilisateurs, y compris la disponibilité des produits, les points de vente qui les vendent et les services associés comme la livraison et le retrait en magasin ou le drive. Ces informations s’afficheront dans tous les pays où l’onglet Google Shopping est disponible, soit la grande majorité des pays dans le monde, dont la France et les États-Unis. On parle du programme « Plates-formes Google locales » ou encore « Local Surfaces » en anglais.

google shopping

Cette nouvelle vient ainsi compléter une annonce faite le 21 avril 2020 par Google sur la gratuité de Google Shopping aux US seulement (et donc les Local Inventory Ads – LIA). Face au Covid, Google avait ainsi « avancé ses plans visant à permettre aux annonceurs US de vendre gratuitement leurs produits via Google Shopping ». À date aux Etats Unis, les résultats de recherche sur l’onglet Google Shopping sont ainsi principalement constitués d’annonces gratuites, même si les annonces payantes restent bien entendu disponibles. La question de la gratuité de Google Shopping dans le reste du monde reste encore ouverte.

En résumé, quel impact pour les retailers ?

En tant que Top Partner Google My Business nous gérons chez Partoo plus de 100 000 fiches pour plus de 300 enseignes comme Carrefour, Leroy Merlin ou Toyota. Cette nouvelle de Google impacte donc directement nos clients : c’est pour nous l’occasion de les informer afin qu’ils puissent activer cette fonctionnalité sur Google Shopping (en Local Inventory Ads payante en France). 

Comme vous pouvez le voir ci-dessous pour notre client Castorama, Google Shopping a depuis longtemps intégré une dimension locale via les Local Inventory Ads. On voit en effet dans Google Shopping la notion de point de vente : ici, il s’agit du magasin Castorama situé au 3 rue Caulaincourt à Paris.

castorama google shopping

Au-delà de la gratuité des LIA aux Etats Unis, les récentes annonces de Google impactent l’ensemble de l’écosystème Google. Dès aujourd’hui, les retailers français auront ainsi la possibilité de mettre en avant leurs produits via Google Shopping payant et d’indiquer aux internautes les établissements de leurs réseaux physiques qui le vendent à proximité.

Le programme « Plates-formes Google locales » (« Local Surfaces »), induit donc une diffusion des produits des points de vente physique que ce soit dans les recherches classiques, sur Google Images, dans Google Shopping, sur Google Maps et même sur Google Lens (en fonction du pays).

Comment participer à ce nouveau programme Plates-formes Google locales ?

Pour participer à ce programme il suffit de procéder comme suit :

  • Avoir un compte Google My Business à jour et centralisé
  • Avoir un compte Google Shopping et activer les Local Inventory Ads via votre Merchant Center en suivant la procédure Google décrite ici.
  • Activez le programme Plates-formes Google locales en le sélectionnant dans Merchant Center (voir point suivant)

Pour activer le programme Plates-formes Google locales et configurer votre inventaire en magasin voilà les démarches à suivre :

Étape 1 

  1. Inscrivez-vous au programme Plates-formes Google locales en le sélectionnant lors de votre inscription à Merchant Center, ou sur “Croissance” dans le menu des pages situé à gauche
  2. Puis cliquez sur “Gérer les programmes”
  3. Sélectionnez “Plates-formes Google locales” dans la liste des programmes disponibles.

Étape 2

  1. Ajoutez les informations concernant votre entreprise.
  2. Associez votre compte Google My Business et sélectionnez vos groupes de zones géographiques.
  3. Importez votre logo.
  4. Créez, enregistrez et envoyez des flux.
  5. Demandez la vérification de l’inventaire.

Si vous avez la moindre question sur ces sujets ou besoin d’accompagnement, n’hésitez pas à contacter nos équipes. Un formulaire est accessible en bas de cet article.

Prochains articles