Découvrez l'interview de Jonàs, CTO chez Partoo - Partoo

Nous avons l’opportunité de vous présenter le témoignage de Jonàs Bru, CTO chez Partoo

Cet échange vous permettra non seulement de découvrir Jonàs (son parcours, comment il en est arrivé là, …) mais également d’en savoir davantage sur l’équipe Tech de Partoo.

Avant d’arriver chez Partoo, quel a été ton parcours ?

Après mon BAC, j’ai obtenu un DUT informatique avant de rejoindre l’INSA, école d’ingénieur à Lyon. En dernière année, j’ai réalisé un stage de fin d’études de 6 mois au sein de l’équipe support d’Atlassian, à Amsterdam. Mon objectif était de faire évoluer les outils de l’équipe support pour répondre à la forte augmentation du nombre de clients. La problématique était très similaire à celle que l’on rencontre chez Partoo. Ce stage m’a permis de découvrir l’environnement start-up et j’y ai adoré l’ambiance. 

Après ce stage j’ai souhaité revenir travailler en France et retrouver cette ambiance start-up. J’ai rejoint AlephD qui est une entreprise spécialisée dans la publicité programmatique. Ma mission était de créer un dashboard de monitoring pour les clients. Je travaillais seul sur ce projet, ce qui m’a permis d’acquérir beaucoup de compétences techniques, n’ayant personne pour me renseigner ou m’aider. 

Au bout de 3 ans, AlephD s’est fait racheter par AOL. J’y ai découvert les avantages et les inconvénients d’un grand groupe : process plus longs et plus politiques mais avec plus de ressources et de moyens. J’étais souvent considéré comme le mentor des nouveaux mais je n’avais jamais fait de management direct. Après 5 ans et demi là-bas, j’ai décidé de quitter le groupe. J’avais fait le tour de mes missions, il n’y avait plus grand chose qui m’intéressait au niveau technique. 

Je suis donc reparti à la recherche d’une nouvelle aventure ! Je souhaitais un travail dans lequel je pourrais être manager, notamment un poste de Lead Dev. Un recruteur m’a contacté et m’a proposé Partoo.

Quelles ont été tes motivations pour rejoindre Partoo ?

J’ai rejoint Partoo pour deux raisons : – je souhaitais un poste de Lead Developer, et – je cherchais un produit auquel je pourrais m’identifier. 

Depuis mon arrivée chez Partoo, j’ai eu la chance de pouvoir beaucoup évoluer. 

A mes débuts, il y avait peu de personnes expérimentées. Je travaillais en binôme avec Thibault Coudray (alias Thiboc, ancien CTO), que j’ai aidé et qui avait confiance en moi. Je maîtrisais bien le niveau technique. Et 9 mois après, j’ai été nommé Deputy CTO pendant 5-6 mois. Thiboc quittant Partoo, on m’a proposé alors de le remplacer. Après des entretiens avec Webedia, j’ai été pris !

Quelle est l’étape la plus marquante franchie depuis ton arrivée chez Partoo ?

Lorsque Thiboc a repris l’équipe Tech, il a fallu tout construire de A à Z : créer les features team, mettre en place des processus, etc. A son départ, j’ai pris le relais et je suis assez fier d’avoir pu optimiser et faire grandir la structure qu’il avait mise en place. Au fur et à mesure que Partoo grandissait et que le produit se développait, il a fallu renforcer l’équipe Tech avec des profils plus séniors.

Si tu devais résumer le quotidien de l’équipe Tech chez Partoo, que dirais-tu ?

C’est une question assez large ! 

L’équipe tech se compose de 7 features teams, regroupées en 2 tribus. L’année prochaine nous souhaitons passer à 11 features team et 3 tribus. 

70% de leur mission est de faire évoluer le produit Partoo en ajoutant de nouvelles fonctionnalités ou en améliorant celles existantes. 

Pour le reste, soit les 30% restants, il faut s’occuper des incidents et prêter main forte aux autres équipes internes. 

Les équipes Tech sont les maîtres des produits Partoo !

Pour te donner une idée, pour la semaine type d’un dev, on utilise une méthode agile en mode scrum : 

  • on mène des sprints de une à deux semaines. Un sprint c’est un moment où l’on va définir le travail que l’on effectuera sur les semaines à venir. Il commence par une rétrospective du sprint passé puis par la planification du sprint à venir.
  • tous les matins, on a des “stand up coffee” : on fait un récapitulatif de l’avancée des projets, l’équipe explique ce qu’elle a fait la veille, ce qu’elle va faire dans la journée ou s’il y a des points de blocages. 
  • depuis le confinement, on a également un moment de la semaine appelé “des chapitres” qui sont des réunions pour faire circuler la connaissance entre les équipes de devéloppeurs.
  • tous les membres de l’équipe Tech sont incités à présenter des Dojo sur des sujets qui leur sont chers et à participer à notre blog Tech en écrivant des articles sur des sujets qui les motivent.

Quelles sont les projets à venir de l’équipe Tech ?

L’équipe Tech de Partoo s’agrandit dans le cadre de la croissance de l’entreprise. Nous faisons évoluer les produits existants pour prendre en compte les nouveaux clients, et investissons dans de nouveaux produits pour répondre aux besoins du marché. “Un produit qui n’évolue pas est un produit mort”. Nous continuons d’améliorer et de mettre à jour nos produits en temps réel. 

Nous travaillons actuellement sur de nouvelles fonctionnalités comme les messages Google. Vous avez peut-être déjà vu sur Google Maps qu’il est possible d’envoyer un message directement à un établissement sur sa fiche Google. Nous souhaitons rendre ces messages là disponibles dans Partoo pour que les commerçants puissent gérer les messages Google, mais aussi Facebook, WhatsApp, etc. depuis une seule et même plateforme.

Nous travaillons aussi sur des fonctionnalités adaptées à nos grands comptes et réseau client pour leur permettre de modifier leurs informations en masse. Cela, mais aussi plein d’autres projets, ce ne sont clairement pas les idées qui nous manquent !

Aujourd’hui Partoo est en pleine croissance, si tu avais un message à faire passer à un futur candidat, quel serait-il ?

D’un point de vue technique, nous rencontrons des challenges de plus en plus intéressants. L’équipe Tech va beaucoup évoluer sur les prochaines années : la structure et les bonnes pratiques mises en place aujourd’hui vont nous guider pour la faire monter en puissance. Nous rejoindre maintenant, c’est avoir un impact garanti sur le produit futur. Le futur candidat va vite pouvoir monter en responsabilités. Les gros challenges seront : d’adapter l’application pour une utilisation à l’international et de la simplifier pour qu’elle soit adaptée également aux petits commerçants.

Quels sont les recrutements prévus pour l’équipe Tech en 2022 ? Quelles sont les qualités humaines que vous recherchez ?

Je souhaite créer de façon continue de nouvelles features. Pour cela, nous cherchons toujours des développeurs Full-Stack talentueux, des Lead Dev et ponctuellement des spécialistes Back End en Python. 

Pour ce qui est des qualités humaines, nous recherchons surtout des devs qui ont une vision produit, qui croient aux produits et qui veulent avoir un impact. Nous souhaitons recruter des personnes qui ne regardent pas seulement le code, qui ne viennent pas simplement pour la technologie, mais qui apportent un changement global positif et durable au produit et à l’équipe. La motivation et l’esprit d’équipe sont des valeurs incontournables pour les postes à pourvoir.

Prochains articles