Chaque trimestre, nos confrères de Moz parcourent le Web et les réseaux sociaux des pontes du SEO local pour se tenir au courant des dernières tendances.

Chez Partoo, on a aussi décidé de faire le point en vous partageant les nouveautés les plus intéressantes selon nous.

Quoi de neuf au troisième trimestre 2022 ? On vous explique tout.

1 – Des nouveautés Google prometteuses

Google a annoncé une flopée de nouveautés intéressantes pour le SEO local.

Chercher un plat pour trouver des restaurants

Imaginons qu’un internaute ait très envie de manger un hamburger végétarien. Il cherche « hamburger végétarien » sur Maps et Google affichera des résultats en fonction des menus renseignés sur Google Business Profile.

Pratique pour savoir où le plat rêvé est cuisiné à proximité. Les restaurants qui soignent l’optimisation de leurs fiches Google My Business remonteront évidemment en premier dans les résultats.

Trouver un restaurant qui cuisine le plat de votre choix
Il suffira de renseigner le plat de son choix pour trouver où il est servi à proximité.

En savoir plus sur un restaurant

Google veut aider les internautes à mieux évaluer l’ambiance et les particularités d’un restaurant. Voilà à quoi cet enrichissement va ressembler, avec un highlight « people say » en haut de l’écran :

fonctionnalité-highlight-google
Cette fonctionnalité permettra de mieux découvrir les restaurants.

Des menus mieux mis en avant

Les plats phares des restaurateurs seront aussi bientôt encore mieux mis en avant avec des images et plus d’informations sur les recettes (végétarien, vegan…).

Les restaurateurs n’auront rien à faire en plus. Google se charge d’aller récupérer les infos sur leur site et les fiches Google My Business.

2 – L’Helpful Content Update est là

La fameuse mise à jour « Helpful Content Update« , déployée à 100% depuis le 9 septembre, fait parler dans le microcosme du SEO.

Pour rappel, Google a décidé de faire de « l’utilité des contenus » un critère de référencement décisif. Depuis cette mise à jour, les publications qui répondent aux attentes des internautes et apportent une vraie valeur ajoutée sont supposées remonter dans les SERP.

Mais alors quel impact ? Quels changements de positions peuvent lui être attribués jusqu’ici ? Comment ajuster son contenu au focus renforcé de Google sur l’utilité et la pertinence des contenus ? C’est encore difficile à dire aujourd’hui.

Certes, des fluctuations de référencement ont été observées ces dernières semaines. Mais pas certain qu’elles puissent toutes êtes attribuées à l’Helpful Content Update.

Reste que la mise à jour est un pivot dans la stratégie de Google. Selon NearMdiaCO, c’est même la réponse du géant du Web au boom de la « social search » et au virage local que semble prendre Tik Tok.

Pourquoi ? Parce que le réseau social est de plus en plus utilisé comme moteur de recherche, notamment chez la génération Z. Et qu’il met bien plus l’accent sur l’humain et l’authenticité que Google ne le faisait jusqu’ici.

Or, ce sont deux paramètres très importants pour les nouvelles générations : elles accordent plus de crédit aux contenus produits par les influenceurs qu’aux autres sources d’information plus traditionnelles mises en avant par Google.

Leur pouvoir de prescription est réel et les réseaux sociaux exploitent ce potentiel. En témoigne la nouvelle fonctionnalité locale Nearby de Tik Tok.

En mettant l’humain et le visuel au centre de sa stratégie, Google suit la tendance et s’adapte à ses nouveaux concurrents.

Que retenir de tout ça ?

Si vous avez pris l’habitude de poster du contenu de qualité sur votre site, vous n’avez rien à craindre de l’Helpful Content Update.

Les pages suroptimisées pensées davantage pour Google que pour les lecteurs potentiels ont, en revanche, plus de souci à se faire.

Elles devraient être les premières à faire les frais de la mise à jour. Certains sites vont donc dégringoler dans les résultats de recherche.

Google mise sur la qualité de l’information. Les entreprises locales, comme les autres, doivent donc produire du contenu utile pour leur communauté.

3 – Le commerce conversationnel, vous connaissez ?

C’est une tendance moins récente, d’accord. Mais le commerce conversationnel est plus à l’ordre du jour que jamais pour les établissements locaux.

Utiliser Google Business Messages à bon escient permet de répondre directement aux questions de vos clients potentiels.

Pourquoi ça marche ? Parce que parfois, nous n’avons juste pas le temps ou le courage de parcourir un site pour savoir si cette paire de baskets en taille 44 est en rayon. Ou si ce modèle de sweat-shirt à capuche rose à pois blancs est disponible ? Ou encore si ce restaurant propose des alternatives végétariennes ?

Dans ce cas-là, rien de mieux qu’une messagerie pour pouvoir échanger en direct avec les équipes présentes sur place. C’est un vrai plus pour l’expérience client et l’occasion parfaite de booster votre trafic web-to-store.

4 – Automatiser (un peu) Google Business Messages

Voici une nouveauté repérée par Stefan Somborac.

Les internautes vous posent très souvent les mêmes questions via Google Business Messages. Désormais, vous pouvez automatiser jusqu’à 10 questions/réponses avec :

  • 40 caractères maximum pour vos questions
  • 500 caractères maximum pour vos réponses
  • La possibilité d’insérer des liens dans vos réponses

Pour des questions génériques et basiques, c’est assurément une fonctionnalité très intéressante qui pourrait vous faire gagner du temps.

5 – Cacher votre adresse ?

Une nouveauté repérée cette fois par Barry Schwartz de Search Engine Roundtable. Les entreprises locales peuvent maintenant choisir de cacher leur adresse exacte si elles le souhaitent.

Cette option peut être intéressante pour certains prestataires de services et artisans, comme les plombiers, serruriers, maçons, chauffagistes…

Comme ils se déplacent chez leurs clients et n’ont pas (la plupart du temps) de locaux pour accueillir le public, l’intérêt d’afficher une adresse est souvent discutable.

6 – Filtrer le local pack par jour de la semaine

Depuis un moment déjà, les internautes peuvent décider de filtrer les résultats de leur local pack selon l’horaire de leur choix.

Shameem Adhikarath s’est rendu compte que Google avait ajouté le filtrage par jour de la semaine.

Pratique pour vos clients : s’ils veulent savoir quels bars ou restaurants sont ouverts le dimanche, ils n’ont qu’à utiliser cette nouvelle fonctionnalité. D’où la nécessité pour les entreprises locales d’avoir des horaires à jour.

Google continue de multiplier les mises à jour et petites nouveautés, que ce soit au niveau de son algorithme ou de ses produits Business Profile et Maps.

Les avoir en tête permet d’être proactif et de faire les optimisations nécessaires pour avoir un SEO local aux petits oignons.

Prochains articles