Google "Vicinity" : importante mise à jour de l'algorithme local - Partoo

Google a confirmé le 16 décembre dernier sur Twitter une importante mise à jour de son algorithme local. Celle-ci a été lancée entre le 30 novembre et le 8 décembre et est désormais effective.

Il s’agit de la plus importante mise à jour de l’algorithme local depuis cinq ans et elle concerne deux facteurs de référencement : le critère de distance et l’utilisation de mots-clés dans le nom de l’établissement. La mise à jour a été nommée « Vicinity » (« Environs » ou « Quartier » en français) par l’agence SterlingSky.

1. Le critère de distance prend plus de poids dans l’algorithme

Le positionnement des fiches d’établissement Google dépend de trois critères : la pertinence de l’établissement par rapport à la requête de l’internaute, la distance entre l’internaute ou le lieu recherché et l’établissement et la proéminence, c’est-à-dire la popularité et la fiabilité de l’établissement.

Dans cette dernière mise à jour, Google a donné plus d’importance au facteur distance dans son algorithme pour proposer des résultats plus pertinents aux internautes (c’est-à-dire plus proches d’eux géographiquement).

L’étude de SterlingSky ci-dessous montre l’impact déjà visible de cette mise à jour :

A local business that has keywords in its name ranks much worse further away from its location after the Google November 2021 local update.

Les pins indiquent la localisation de l’internaute qui effectue la recherche. Le chiffre sur le pin indique la position de l’établissement dans les résultats (pour la même recherche).

Cette étude montre que plus l’internaute est éloigné géographiquement de l’établissement, moins celui-ci n’a de chances d’apparaître haut dans les résultats. Ce qui n’était pas nécessairement le cas avant.

2. Les règles se durcissent pour les mots-clés dans les noms d’établissements

Cette mise à jour cible également une pratique répandue dans le domaine du référencement local : le « keyword stuffing ». Ce terme caractérise l’ajout de mots-clés aux noms d’établissements pour en améliorer le positionnement sur ces mêmes mots-clés. C’est une pratique connue pour fonctionner mais contraire aux guidelines de Google.

Avec « Vicinity », Google souhaite pénaliser les établissements ayant recours à cette pratique. L’impact des mots-clés sur le référencement d’une fiche d’établissement a donc diminué voire s’est inversé pour devenir négatif dans certains cas.

Concrètement, les établissements qui utilisent des mots-clés dans leur nom risquent de perdre plusieurs places dans les résultats pour cette raison. En contrepartie, ceux qui n’y ont jamais eu recours, seront donc mieux référencés.

Avec cette mise à jour, Google nous montre encore une fois que l’expérience des internautes est au coeur de ses préoccupations.

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes affecté(e) par cette mise à jour, nous serons ravis de vous accompagner !

Prochains articles