Accueil » Comment améliorer le référencement de votre site WordPress en 6 étapes ?

Comment améliorer le référencement de votre site WordPress en 6 étapes ?

par | 1 juin 2022 | Articles

Améliorer le référencement de son site WordPress… plus facile à  dire qu’à  faire. Et pourtant, l’optimisation de son site web est essentielle pour les moteurs de recherche ! On parle d’ailleurs de SEO (Search Engine Optimisation). Il signifie “Optimisation pour les moteurs de recherche“ en français mais est aussi connu sous le nom de “référencement naturel“.

De manière simple, le référencement naturel est une stratégie marketing permettant à  un site web d’être positionné dans les premiers résultats des moteurs de recherche comme Google pour un mot-clés précis. En effet, l’algorithme de Google ne met pas en avant des sites au hasard. Il s’appuie sur une centaine de critères présents dans vos contenus visibles et invisibles et juge leur pertinence. Et pour montrer à  Google que votre site est fiable et pertinent, il va falloir l’optimiser !

Alors pour vous aider, nous allons vous présenter les 6 étapes indispensables pour améliorer le référencement de votre site WordPress.

Étape 1 : Soigner la structure de son site et son maillage interne global

Lorsque nous parlons de la structure d’un site web, nous faisons autant référence à  son apparence qu’à  son arborescence. En effet, un site web est un ensemble de pages qui doivent être catégorisées et reliées entre elles afin de faciliter l’expérience de l’utilisateur et la bonne exploration par les moteurs de recherche. Dès qu’un internaute se trouve sur le site de votre entreprise, il faut qu’il sache où se diriger pour trouver une information. Lorsqu’il y a ne serait-ce qu’une mauvaise liaison entre deux pages, le client potentiel risque de quitter votre site ! Cette fameuse liaison, ou connexion, entre deux pages est appelée “maillage interne“.

Pour ne pas être vous-même perdu dans la conception de votre arborescence, il est souvent conseillé de créer un schéma sur une feuille de brouillon afin d’avoir une vision plus claire et globale. Le maillage interne vous permettra ainsi de fluidifier le parcours de l’internaute qui restera sûrement un bon moment sur votre site web afin de parcourir chacune de vos pages !

Le maillage interne est aussi un atout pour le référencement SEO car il permet à  Google de mieux comprendre l’architecture du site, la hiérarchie des pages et le lien entre les différents articles. Il permet également de transmettre l’autorité d’une page à  l’autre.

Étape 2 : Vérifier la bonne indexation des pages de son site WP

Pour être sûr que votre site WordPress est bien référencé, il est indispensable de procéder à  une vérification de l’indexation de vos pages. Pour cela, rendez-vous sur le back-office WordPress de votre site et suivez les instructions suivantes :

  1. Rendez-vous dans vos réglages
  2. Cliquez sur “Lecture“ 
  3. Dans les réglages de lecture, assurez-vous que la dernière case “Visibilité par les moteurs de recherche“ est décochée 

Décocher cette case permet de vous assurer que votre site web est visible par les moteurs de recherche.

interface de WordPress

Ensuite, vous pouvez vous diriger vers Google Search Console afin de faire une demande d’indexation de votre site à  Google. Ce n’est pas une étape obligatoire mais cela permet d’accélérer le processus d’indexation qui peut parfois prendre des semaines. Lorsque votre URL de page sera reconnue par Google, le logiciel Search Console fera apparaître de nombreuses informations liées à  la performance de votre site web. Il vous indiquera également les erreurs d’indexation de page.

Par ailleurs, Google Search Console fait partie des plugins WordPress que vous pouvez directement installer !

Étape 3 : Définir les requêtes principales de ses pages et optimiser le contenu

Lorsque votre site est structuré et indexé, il faut ensuite passer à  la rédaction de contenu optimisé : on parle de référencement on-site ! Il s’agit d’un certain nombre d’éléments que l’on va pouvoir optimiser, dont les suivants :

  1. Les méta-données
  2. Les titres et sous-titres
  3. Le corps du texte
  4. Toutes les autres balises html pertinentes

Mais pour savoir les optimiser, il faut tout d’abord définir vos requêtes principales en faisant une recherche de mots-clés. Votre requête principale correspond tout simplement au mot-clé sur lequel vous souhaitez être positionné, en priorité, dans les premiers résultats de recherche. Il est très important d’avoir une requête principale unique par contenu.

Après avoir choisi votre mot-clé principal, vous pourrez établir une liste de mots-clés secondaires ainsi qu’un champ lexical. Ces listes de mots vous permettront d’optimiser votre contenu sur un panel plus large de requêtes.

Il est très souvent conseillé d’utiliser son mot-clé principal dans le titre d’un article, dans son corps de texte et aussi dans les méta-données de WordPress (méta-titre, balise alt…). Mais attention à  ne pas tomber dans l’accumulation de mots-clés qu’on appelle aussi le “keyword stuffing“.

Optimiser son contenu sans réelle stratégie de SEO peut parfois s’avérer compliqué, voire peu rentable. Pour vous aider à  améliorer l’optimisation de vos contenus, WebMyDay propose une formation WordPress avec un module de 7h sur le SEO ! Cette formation aborde aussi l’utilisation du plugin Yoast SEO qui est vraiment pratique pour optimiser votre article et vous indiquer les potentielles erreurs de référencement.

Étape 4 : Optimiser le temps de chargement de ses pages

S’il y a bien une autre raison qui peut pousser un internaute à  quitter votre site, c’est le temps de chargement de vos pages. En moyenne, un internaute attend 3 secondes maximum pour le temps de chargement d’une page web. Si la vitesse de chargement est supérieure à  ces 3 secondes, il y a de grandes chances pour que l’internaute quitte votre site…. 

Pour éviter cela, vous devez donc optimiser le temps de chargement de vos pages sur WordPress ! Cette étape passe par diverses optimisations : configurer la mise en cache, compresser vos images et les convertir en WebP ou encore minimiser la taille des fichiers CSS et JavaScript.

Nous vous conseillons 2 plugins à  installer sur WordPress : WP Rocket et Imagify.

WP Rocket est un plugin premium permettant d’activer le cache d’un site internet. Il permet aussi de minifier les fichiers CSS et javascript de votre site, dans le but d’optimiser le chargement de ces derniers. Et enfin, WP Rocket permet d’activer un chargement différé de tous types de médias (images, vidéos et iframes).

Imagify est un plugin freemium permettant d’optimiser vos images en les convertissant directement en format WebP.

Étape 5 : Travailler l’influence de son domaine et de ses pages stratégiques 

L’autorité de domaine ça vous parle ? Connue sous le nom de Domain Authority, l’autorité de domaine est une sorte de score SEO permettant d’évaluer la qualité d’un site de 0 à  100. Le but du jeu : se rapprocher de 100 ! Ainsi, plus votre autorité de domaine est élevée, plus votre site est considéré comme fiable et influent aux yeux de Google, aux yeux des concurrents et aux yeux des internautes. Mais tout d’abord, pour améliorer son autorité de domaine, il faut comprendre sur quels facteurs il repose.

L’autorité de domaine repose principalement sur le netlinking, ou construction de lien en français. Premièrement, l’autorité de domaine comptabilise le nombre de domaines référents. Tous les sites incluant un lien redirigeant vers votre site sont considérés comme des domaines référents. Mais attention ! Seuls les liens dits “dofollow“ affectent directement l’autorité de domaine. Ainsi, tous les liens externes nofollow ne sont pas réellement comptabilisés.

Deuxièmement, l’autorité de domaine analyse le score SEO de vos domaines référents. En effet, il est préférable que votre domaine référent ait une autorité de domaine supérieure à  la vôtre, autrement il ne vous apportera aucun “point“.

Vous l’aurez donc compris, pour améliorer son autorité de domaine, il faut partir à  la recherche de backlinks dofollow chez les sites ayant une autorité de domaine plus importante. Ces backlinks peuvent être présents dans des articles de blog, dans des annuaires, des jeux concours etc… Pour faciliter vos recherches, les outils comme UberSuggest ou SemRush sont capables de vous indiquer l’autorité de domaine de votre site web, et celui de vos concurrents afin de vous positionner selon vos scores SEO.

Étape 6 : Optimiser son référencement local et sa e-réputation

Le référencement local, ou SEO local, est une pratique permettant d’optimiser son site web en fonction d’une localisation précise. L’objectif est d’être visible dans les résultats de recherche des internautes qui recherchent un service précis dans un périmètre défini. Nous pouvons prendre comme exemple “restaurants à  Paris“, “boulangerie dans le 6ème arrondissement“ ou bien “supermarché à  proximité“. 

Résultats de recherche Google pour le référencement local

Le référencement local s’accompagne également de la e-réputation qui correspond tout simplement à  la réputation d’une entreprise sur internet. Google My Business est un des outils les plus efficaces qui permet de créer votre fiche d’établissement Google.

Avec une solution comme Partoo, vous pouvez facilement optimiser le référencement local de votre entreprise, notamment via votre fiche Google. En quelques clics, vous mettez à  jour les informations essentielles sur votre entreprise (horaires, adresse, etc.) sur de nombreuses plateformes qui contribuent à  votre SEO local. Partoo centralise également vos avis en ligne et sur les réseaux sociaux, tout en vous permettant d’automatiser l’envoi de SMS à  vos clients pour récolter plus d’avis positifs. Tout cela contribue à  rendre votre entreprise davantage visible sur les moteurs de recherche.

Nous espérons que ces 6 étapes vous aideront à  améliorer le référencement de votre site WordPress ! Des questions par rapport à  la visibilité en ligne de votre entreprise ? Nos experts SEO sont là  pour vous aider à  y voir plus clair !

Article publié en partenariat avec Webmyday

Vous êtes à un clic du succès

Développer facilement votre activité avec Internet… ? C’est possible grâce à  Partoo… !