Homepage » 10 étapes à  suivre avant d’ouvrir son commerce

10 étapes à  suivre avant d’ouvrir son commerce

par | 9 mars 2022 | Articles, Commerce

Pourquoi s’installer à  son compte ?

Professionnels en activité, jeunes diplômés, personnes en reconversion, vous rêvez d’ouvrir votre propre commerce ? Magnifique projet pour lequel nous vous souhaitons que du succès !

Chez Partoo nous échangeons avec un grand nombre de commerçants et d’entrepreneurs qui tous ont en commun cette flamme, cette énergie et surtout la passion du métier si enviable.

S’installer à  son compte est une formidable aventure, cependant c’est un chemin qui peut s’avérer ardu et semé d’embûches sans une bonne préparation.

Dans cet article nous vous donnons de précieux conseils pour passer de l’idée à  sa réalisation.  

1. Se former et apprendre le métier avant d‘ouvrir son commerce

Pour les jeunes diplômés et les professionnels en reconversion, l’envie de vous lancer ne doit pas vous faire brûler les étapes.

Prenez le temps de rencontrer des professionnels déjà  en activité, posez des questions à  vos formateurs, faites des stages. 

Il existe de nombreux réseaux professionnels organisés par activité, fromagers, boulangers, fleuristes, bouchers …N’hésitez pas à  les solliciter, ils pourront vous fournir de nombreux conseils.

Ce temps passé à  apprendre et collecter des informations vous sera extrêmement bénéfique pour la suite. Ne négligez pas cette étape.

2. Établir son business plan, exercice nécessaire à  l‘ouverture de son commerce

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Qu'est ce qu'un business plan

Le business plan est un document synthétique qui résume le fonctionnement de votre future activité. Il comprend notamment les éléments financiers suivants:

  • Chiffres d’affaires prévisionnels
  • Marges 
  • Dépenses opérationnelles
  • Prévision d’investissements 
  • Plan de trésorerie

Et extra financiers :

  • Produits proposés
  • Prix pratiqués
  • Communication
  • Système de logistique

Pourquoi faire un Business Plan ?

Ce document est essentiel à  la fois pour clarifier votre offre et tester la solidité de vos hypothèses. Il vous servira également à  convaincre tous vos futurs partenaires (comptables, banquiers, potentiels associés..) sur le sérieux de votre projet.  

Faites-vous aider pour sa rédaction si nécessaire.

3. Rencontrez vos fournisseurs, ils seront des partenaires clés tout au long de la vie de votre commerce.

On ne le répètera jamais assez, les relations que vous entretiendrez avec vos fournisseurs seront déterminantes dans le succès de votre commerce.Fournisseurs de matières premières, fournisseurs de packaging, fournisseurs de services etc… Prenez le temps de comparer leurs offres et tarifs

Hormis l’aspect financier, il s’agit avant tout de relation humaine et de confiance. Ce sont eux qui voleront à  votre secours en cas de pépin, qui sauront vous dénicher les bons produits et vous parleront des bons plans en exclusivité. Preuve, ces relations de long terme et de confiance fournisseurs / entrepreneurs débouchent souvent en amitié.

4. Quelles sont les démarches administratives de base à  entreprendre au lancement de votre activité

Faites-vous accompagner dans vos démarches

Aide démarches administratives pour ouvrir son commerce

Les Chambres de Métiers et d’Artisanats (CMA) et Chambres de Commerces et d’Industries (CCI) de votre département ont toutes des dispositifs d’aides à  la création d’entreprises.

Prenez rendez-vous avec des conseillers, ils sauront vous orienter sur les démarches à  entreprendre et vous renseigner sur les aides auxquelles vous pourriez prétendre.

Également, des sites internet et blogs comme le coindesentrepreneurs.fr, Legalstart.fr ou captaincontrat.com sont des mines d’or d’informations gratuites à  votre disposition.

Entourez-vous des meilleurs professionnels 

En écho aux relations fournisseurs mentionnées précédemment, celles que vous entretiendrez avec votre comptable et/ou votre avocat seront centrales. Au lancement de son activité, nous avons tendance à  nous entourer de prestataires bon marché pour maintenir l’enveloppe budgétaire à  un niveau raisonnable. 

Notre conseil, sur ce poste ne badinez pas avec la qualité et ne lésinez pas sur le prix au risque de vous en mordre les doigts. 

Un bon comptable et un bon avocat, qui sauront vous prodiguer les meilleurs conseils (forme juridique adaptée à  votre activité et votre situation personnelle, optimisations financières..) et vous accompagneront dans toutes les phases de développement de votre entreprise, ça n’a pas de prix !

5. Trouvez l’emplacement idéal

Dans la réussite d’un business il y a trois règles d’or à  garder en tête :

l’emplacement, l’emplacement et … l’emplacement !

Il est évident qu’un emplacement idéal pour un fleuriste n’est pas le même que celui d’un bar ou d’une “dark kitchen“.

Avant de vous lancer dans l’acquisition d’un pas de porte ou d’un fonds de commerce, repérez les lieux et les quartiers qui vous intéressent.  Parfois deux rues adjacentes offrent des perspectives complètement différentes en termes de trafic et de visibilité. Promenez-vous à  toute heure du jour et de la nuit, par beau comme mauvais temps. Vous éviterez ainsi les désillusions et pourrez laisser place à  un coup de cœur.

6. Déterminez vos horaires et jours d’ouverture

  • Allez-vous ouvrir le dimanche ? 
  • Prendrez-vous une pause méridionale ?
  • À quelle période aura lieu votre fermeture annuelle ?

Autant de questions qui paraissent simples mais qui seront fonction de votre activité et des impératifs de votre vie personnelle. Au démarrage, n’hésitez pas à  tester différentes plages horaires et jours d’ouverture. Privilégiez la maximisation de vos heures travaillées, il vous sera plus facile de les restreindre par la suite.

Quoi qu’il en soit pensez à  mettre vos horaires à  jour régulièrement au risque de créer une forte insatisfaction clients. Personne n’aime trouver porte close lorsqu’il se déplace chez un commerçant !

7. Travaillez votre visibilité locale

Qui dit commerce physique dit clientèle de proximité.

  • Comment vous faire connaître dans votre quartier ?
  • Comment trouver plus de clients ? 
  • Comment attirer les chalands dans votre boutique ?
  • Comment être choisi plutôt que vos concurrents ?

Cela passe notamment par le fait d’avoir une une bonne visibilité au niveau local.

Qu’est-ce que la visibilité locale ?

Visibilité locale sur internet grâce à  Google

La visibilité locale est le fait d’apparaître sur des plateformes comme Tripadvisor, Waze, GoogleMaps ou Apple Plan qui permettent à  des utilisateurs près de votre zone de service de vous trouver. Au pays du référencement local, les fiches d’établissements Google my business sont reines.

Créez votre fiche dès le départ, renseignez vos informations de base, alimentez là  avec assiduité et répondez aux avis de vos clients. Ces quelques éléments vous permettront d’accroître drastiquement votre visibilité.

Vous l’aurez compris, essentiels mais chronophage, vous devez travailler votre visibilité.Des plateformes de référencement local comme Partoo seront vos meilleures alliées pour booster votre visibilité et notoriété auprès de votre public cible

8. Préparez votre communication

Une bonne communication est essentielle pour promouvoir votre activité. Posez-vous la question de la pertinence de créer ou non un site internet. Comme mentionné précédemment, une fiche Google peut vous suffire à  communiquer sur vos informations et services de base.

En complément de votre fiche, nous vous conseillons également de créer des pages professionnelles Facebook et Instagram que vous pourrez animer en postant des textes, photos et vidéos. Donner envie à  ses clients, promouvoir une offre ponctuelle, animer sa communauté sont d’autant d’avantages d’une communication maîtrisée et régulière.

Communication sur les réseaux sociaux

9. Pensez aux futurs recrutements

N’attendez pas d’être sous l’eau et de crouler sous les commandes (ce qu’on vous souhaite) pour penser recrutement.

Anticipez ce sujet en vous renseignant sur les dispositifs d’aides à  l’embauche, les modalités d’accueil de stagiaires ou d’apprentis. 

Au départ , vous pourrez solliciter votre entourage pour vous aider lors des premiers coups de bourre mais cela doit rester occasionnel. 

Également, des services d’extra comme Brigad.co peuvent vous dépanner. 

Une hausse d’activité qui se maintient c’est le signe que vous avez besoin de renfort. N’ayez pas peur, c’est le début de votre vie de chef d’entreprise.

10. Vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire bonne impression

Vous n’avez qu’une seule ouverture, célébrez-là  en fanfare. 

Invitez vos proches, les administrateurs de votre ville, vos voisins et pourquoi pas vos futurs clients. 

Et surtout profitez de ce moment qui concrétise tous vos efforts passés !

Conclusion

Que ce soit pour vivre de sa passion, se mettre à  son compte après des années de salariat ou démarrer sa vie professionnelle, ouvrir son commerce est une merveilleuse aventure.

Avec ces quelques conseils mais surtout armés de votre courage, passion et détermination, vous déplacerez des montagnes. 

On vous souhaite beaucoup de succès dans cette nouvelle épopée de votre vie professionnelle !

Vous êtes à un clic du succès

Développer facilement votre activité avec Internet… ? C’est possible grâce à  Partoo… !

Allez vous faire voir… sur Internet !

Profitez d’une analyse gratuite et personnalisée

Juliette Testud

Juliette Testud

Entrepreneure dans le secteur de la restauration, Juliette a à  coeur d'aider les indépendants et commerçants à  lancer leur activité.