Il y a plus d’un mois déjà, Partoo faisait l’acquisition de Pulp, leader en France du Click & Collect et spécialiste du paiement par QR code. Retrouvez tous les détails de cette acquisition dans notre communiqué de presse.

Thibault Levi-Martin, CEO de Partoo et Arnaud de Rohden, CEO de Pulp, s’expriment au sujet de ce rapprochement et de leurs ambitions autour de cette alliance dans l’interview ci-dessous. 

Sommaire

Pouvez-vous présenter Partoo ? 

Thibault Levi-Martin : J’ai développé Partoo en 2014 avec l’ambition d’aider les entreprises à développer leur visibilité sur Internet. Depuis, les choses ont beaucoup changé. Pour commencer, notre mission est beaucoup plus large maintenant, puisque notre objectif est désormais d’aider les entreprises à se rapprocher de leurs clients. Aujourd’hui 350 personnes travaillent chez Partoo et plus de 200 000 points de vente utilisent notre solution dans 145 pays différents.

Pouvez-vous présenter Pulp ? 

Arnaud de Rohden : Quant à moi, je suis l’un des fondateurs de Pulp. La mission de Pulp est de permettre aux clients des restaurants de commander et de payer directement avec leur smartphone pour gagner du temps, et simplifier ainsi l’expérience en restauration.

On s’est lancés en 2019 avec notre application Pulp, une plateforme de click & collect pour les restaurants. On a aussi progressivement évolué et lancé de nouveaux services qui permettent aux clients de scanner un QR code dans le restaurant pour commander et payer directement avec leur smartphone.

Aujourd’hui, Pulp c’est plus de 1000 restaurants partenaires et plus de 600000 utilisateurs. On travaille avec des noms connus comme Street Bangkok, Mister Garden ou encore PNY (Paris New York).

Comment s’est passée votre rencontre ?

Arnaud de Rohden : On s’est rencontrés dès 2018, car nous étions dans le même incubateur, WILCO. On s’est un peu perdus de vue depuis et ce n’est que très récemment que l’on s’est retrouvés pour prendre un café, et ce fut le coup de foudre immédiat ! On s’est tout de suite dit qu’il fallait qu’on puisse proposer nos deux solutions à nos clients restaurateurs et commerçants. La seule question c’était : sous quel format ?

Pourquoi un rapprochement entre Pulp & Partoo ? 

Thibault Levi-Martin : Chez Partoo, on est convaincus que les parcours d’achat ne cessent d’évoluer. Notre travail au sein de  Partoo est d’aider les entreprises à s’adapter pour en tirer profit et renforcer la relation qu’ils ont avec leurs clients.

En tant que consommateurs, on regarde sur internet pour faire une recherche, ensuite on fait un choix et enfin, on achète un produit ou un service. C’est là que le rapprochement avec Pulp prend tout son sens : grâce à Pulp, nos clients peuvent désormais proposer leurs produits et services directement sur les plateformes qui sont utilisées par les internautes pour les trouver.

Votre vision stratégique à moyen et long terme ?

Thibault Levi-Martin : Cette acquisition a deux objectifs principaux :

  • Le premier est en termes de produit. On va utiliser la technologie développée par Pulp au fil des années pour permettre à nos clients de recevoir des commandes via Partoo.
  • Le deuxième objectif c’est la verticalisation. Pour nous, la verticalisation signifie créer une division dédiée à une industrie spécifique. Avec Pulp, on va donc lancer notre première verticale : Partoo For Restaurants, qui va être dédiée à cette industrie.

Qu’espérez vous réaliser ensemble au cours de l’année prochaine ?

Arnaud de Rohden : Il y a plusieurs challenges pour l’année à venir. Le premier c’est de pouvoir proposer une offre commune et complète à nos clients restaurateurs, pour ensuite la dupliquer et l’adapter à d’autres secteurs, typiquement une boucherie ou une librairie qui pourrait avoir envie de proposer de la commande en ligne à ses clients.

Finalement, notre objectif c’est d’aider les commerçants à être visibles à ligne, d’aider les clients à faire un choix grâce aux avis et de leur permettre de commander en ligne dans la boutique et récupérer leur commande.

Pourquoi Partoo ? 

Arnaud de Rohden : Il y a 3 objectifs business, au-delà du fait bien sûr qu’il y ai eu un énorme fit humain et qu’on sent qu’on va être très bien accueillis chez Partoo. 

Le premier objectif business est d’accélérer commercialement grâce à toute l’expertise que Partoo a pu développer ces dernières années et aux process qu’ils ont mis en place.

Le deuxième objectif est de nous permettre d’accélérer à l’international, ce qui est tout à fait nouveau pour nous, alors que c’est l’une des grandes forces de Partoo. 

Et le troisième objectif concerne le produit, d’avoir la solution la plus complète et unique sur le marché, qui nous différencie du reste des acteurs pour apporter un maximum de valeur à nos clients.

Le but est de faire x2 tous les ans en termes de taille et de croissance jusqu’en 2025.

Pourquoi Pulp ?

Thibault Levi-Martin : Il y a plusieurs raisons qui nous ont motivées à faire ce rapprochement. Déjà, le partage de valeurs communes, qui est extrêmement important. Chez Partoo, on est très attaché à la culture d’entreprise et donc on n’envisageait pas de s’associer à une société qui ne partagerait pas notre vision du monde et de l’entrepreneuriat de manière générale. 

Ensuite, il y  a les synergies en termes de produits qui ont déjà été évoquées. Mais aussi, la mission de l’entreprise : la mission de Pulp est d’aider les restaurants à se rapprocher de leurs clients ; la mission de Partoo est d’aider les entreprises à se être plus proches de leurs clients. Donc fondamentalement, on a la même mission d’entreprise.

Et le dernier point que je considère comme essentiel est la passion du clients, et fondamentalement, ce qui nous anime en tant qu’entrepreneurs à diriger nos entreprises respectives. Donc, finalement, quand on met ça bout à bout, faire ce rapprochement avec Pulp, c’était une évidence. 

Prochains articles